Conteuse en mouvement, elle s’intéresse tant aux mots qu’au silence, aux histoires qu’au langage abstrait du corps.

Elle mène son activité artistique dans le Grand Est au sein de la compagnie Les Mots du Vent.
Après avoir remporté en 2000 le Grand prix des conteurs de Chevilly-Larue, elle a participé au premier Labo de La Maison du Conte et à plusieurs résidences de collectage de récits de vie avec la Compagnie du Cercle d’Abbi Patrix.

Elle s’est formé au mime corporel et à la danse contemporaine à Paris et au Québec.
Elle a suivi entre 2010 et 2014 une formation en Feldenkrais, dont elle est aujourd’hui praticienne, affinant ainsi sa connaissance du mouvement.
L’alliance du mot et du geste nourrit sa particularité artistique : elle n’hésite pas à pousser la pratique de la narration dans ses retranchements formels.

Sophie Wilhelm s’associe volontiers à des artistes d’autres disciplines artistiques, musiciens, chorégraphes, plasticiens, marionnettistes, chanteuses, avec lesquels elle crée des formes destinées au plateau de théâtre.
Elle est également membre fondatrice du collectif de conteurs Front de l’Est. Plusieurs de ses spectacles sont créés à partir de collectes de paroles : J’ai tant rêvé de toi raconte nos rencontres amoureuses, Minute Papillon et Kronoportraits explorent la thématique du temps.

Ses dernières préoccupations, dès Hallaou ! – création collective de Front de l’Est autour de la chasse -, l’ont amenée à questionner le rapport de l’homme et de l’animal. Jan de l’ours, solo conté avec tambour et manteau de fourrure, est créé à partir d’un conte traditionnel. Comme un animal, duo jeune public avec la chanteuse lyrique Mélanie Moussay, questionne la place de l’homme parmi les êtres vivants.
Sa prochaine création 2022, Nos Possibles ou comment les jeunes voient-ils l’avenir dans un monde confronté à la question écologique, s’inscrit dans ce cheminement sociétal.

Sophie Wilhelm s’implique dans la transmission du geste créateur auprès de lycéens et quelques fois pour des enfants de primaire.
Elle est également formatrice en feldenkrais. Elle aime notamment partager tout ce que cette méthode apporte aux artistes en terme d’attention et d’exploration. Elle intervient auprès de musiciens, comédiens et conteurs.

Crédit photo – Jacques Delforge