Charles aimerait expliquer sa vocation pour le conte en parlant de sa grand-mère qui lui racontait des histoires au coin du feu les soirs d’hiver. Mais ce serait un gros mensonge.
Tout commence plus sobrement dans une troupe de théâtre de son quartier à Roubaix, puis une fois arrivé à Paris, il rejoint la Ligue d’Improvisation de Paris et multiplie les ateliers de clown. L’histoire bascule pour de bon lorsqu’il rejoint la Cour des Contes, ce collectif de 7 conteurs/euses qui veut sortir les contes des placards de l’enfance. Depuis maintenant 6 ans, la troupe arpente les scènes, les musées et les festivals pour raconter ses histoires à un public à son image : jeune et passionné.

Au sein de ce collectif, Charles aime faire résonner les vieilles histoires avec les enjeux de notre époque et explore ce que le clown et l’improvisation apportent à l’art de raconter des histoires. Il se lance dans le Labo 2020/21 pour rejoindre un collectif curieux et audacieux, et pour explorer la richesse du répertoire.
Mais pour être tout à fait honnête, tout cela est tourné vers un seul objectif : pouvoir raconter des histoires à sa grand-mère au coin du feu les soirs d’hiver.

Pour les curieux/euses : www.courdescontes.com