Conteuse, formatrice, auteure

Après des études de Droit et de théâtre, Agnès Hollard rejoint le Centre de Littérature Orale (1985) où elle fait son apprentissage auprès de Bruno de la Salle et devient son assistante. Pendant de nombreuses années, elle conte essentiellement des récits traditionnels dans des adaptations personnelles, dans des formes le plus souvent intimistes ou à la radio, auprès de publics variés.
Convaincue de l’importance capitale de l’oralité à l’école, elle conçoit une méthode pédagogique pour les enfants en difficulté d’apprentissage : « Les Enfants Conteurs », basée sur une pratique vivante et quotidienne du conte en école maternelle et primaire.

Elle se tourne vers le très jeune public dès 1995, explore les tout premiers récits et les structures de l’oralité. Elle travaille sur le répertoire traditionnel, collecte, transmet, multiplie les expériences de terrain auprès des enfants, des professionnels et des familles.
Elle crée en 1995 les « Cafés Biberons » premiers rendez-vous parents-bébés dans les bibliothèques.

Formatrice à l’art du conte, elle transmet sa technique et son répertoire depuis 30 ans en France et à l’étranger, auprès de professionnels et d’amateurs. Elle donne des conférences, participe à des colloques, crée et anime pendant 2 ans la rubrique « Parole » dans le journal des professionnels de la petite enfance Infocrèche Pro, coordonne le numéro de la revue Le Furet, consacré à l’oralité : « Comptines et ritournelles, les ressorts de l’oralité ».
Parallèlement, elle écrit des scénarios de films d’animation.