La Maison du Conte

La Maison du Conte – Villa Lipsi

La Maison du Conte 8, RUE ALBERT THURET
94550 CHEVILLY-LARUE


TÉL. +1-01 49 08 50 85 -

Lien Page Fest

Page Facebook

 

La femme moustique

25 avenue Franklin Roosevelt — Chevilly-Larue
mediatheque.ville-chevilly-larue.fr

Après Nanukuluk, l’enfant sauvage, Mélancolie Motte nous invite à un nouveau voyage sur le chemin initiatique de l’enfance. Un périple pour tous ceux qui n’ont pas peur de se faire dévorer par des ogresses affamées.

De la Kabylie à la Syrie, en passant par la Palestine, un puissant récit circule de pays en pays. Celui d’un roi trop épris d’amour, d’un peuple terrorisé, d’un enfant sorti du ventre de la terre… et d’une femme dévorante. Ce conte monstrueux et merveilleux, la conteuse le prend à bras le corps et l’explore sous toutes ses coutures : elle découd et recoud le fil de l’histoire, avec toute la grâce et la douceur qui la caractérisent.
— Oh roi, c’est moi , le moustique. J’ai un marché à te proposer, écoute bien : je sors de ton nez, si tu divorces de tes trois femmes et que tu te maries avec moi.
— Me marier avec un moustique ? Jamais !

 

 

Hors les murs à Chevilly : Les contes du parapluie

En 2014/2015, La Maison du Conte, la médiathèque Boris Vian et les équipements socioculturels de Chevilly-Larue s’associent pour proposer des racontées en entrée libre pour toute la famille. Les conteurs s’arrêtent un soir là, une après-midi ici. Dans une ferme, une médiathèque, une Maison Pour Tous ou sur une place publique.

Lieu
Médiathèque Boris Vian
25 avenue Franklin Roosevelt
94550 Chevilly-Larue
01 45 60 19 90

 

Hors les murs à Chevilly : Kangio la tortue

Pour cette avant-dernière veillée de la saison, la médiathèque Boris Vian vous donne RDV à Haïti, avec l’histoire de Kangio la Tortue. Un personnage drôle et attachant pour voyager au cœur de l’oralité créole.

Lieu
Médiathèque Boris Vian
25 avenue Franklin Roosevelt
94550 Chevilly-Larue
01 45 60 19 90

 

Hors les murs à Chevilly : Carte Blanche

En 2014/2015, La Maison du Conte, la médiathèque Boris Vian et les équipements socioculturels de Chevilly-Larue s’associent pour proposer des racontées en entrée libre pour toute la famille. Les conteurs s’arrêtent un soir là, une après-midi ici. Dans une ferme, une médiathèque, une Maison Pour Tous ou sur une place publique.

Lieu
Médiathèque Boris Vian
25 avenue Franklin Roosevelt
94550 Chevilly-Larue
01 45 60 19 90

 

Le grand dire – C’est mythique

Transports mythologiques | Exposition à la médiathèque Boris Vian du 1er février au 30 mars
> Vernissage le 1/02 à 18h

Exploration mythique du collège au collège Jean Moulin le 5 avril en soirée

Performance électro-contée au Théâtre de Chevilly-Larue le 13 mai à 20h30 (avec La Muse en Circuit / festival Extension)

Exposition / restitution de tous les projets le 6 juin à 18h30 à la médiathèque Boris Vian 

Dépliant de présentation du Grand Dire C’est mythique !

Évènement biennal imaginé avec la médiathèque Boris Vian depuis 2009, le Grand Dire explore la matière des histoires et des récits, avec l’envie de sensibiliser au conte et à l’oralité, les enfants, les jeunes et plus largement les habitants de Chevilly-Larue et du département.

Au cœur de ce 3e Grand Dire, les mythologies grecques, romaines, nordiques et contemporaines…
Pendant l’année, ce parcours au long cours mêlera rencontres, ateliers, spectacles, conférences, expositions, et performances. Il s’adressera en priorité aux jeunes, avec, pour partenaire principal, le collège Jean Moulin de Chevilly-Larue. D’autres établissements (scolaires, culturels, socioculturels) seront également impliqués.

En 2014, nous bénéficierons du concours d’un nouveau partenaire pour ce projet : La Muse en Circuit. Avec ce Centre national de création musicale, en lien avec la Cie du Cercle et le Conservatoire, nous initierons un travail de création et de recherche autour du lien entre narration et musique électronique, en vue de la création d’une performance.

« Se plonger dans une matière fascinante mais trop souvent insaisissable. Se laisser traverser par des univers très différents, des histoires d’amour, de dieux, de héros… Plonger les collégiens et leur collège dans la mythologie, pour raconter, mettre en mots, en sons, en images, ces récits. Que ces jeunes ne soient pas de simples invités, mais aussi les hôtes, qu’ils accueillent cet événement avec tout le travail qu’ils auront fourni au cours de l’année. Les plonger dans un monde, où ils pourront glisser leur brique, qu’ils auront imaginée et façonnée. »
Julien Tauber et Abbi Patrix

©Lucile Hamon