La Maison du Conte

La Maison du Conte – Villa Lipsi

La Maison du Conte 8, RUE ALBERT THURET
94550 CHEVILLY-LARUE


TÉL. +1-01 49 08 50 85 -

Lien Page Fest

Page Facebook

 

Sans laisser de trace…

102 avenue du Général de Gaulle — Chevilly-Larue
www.theatrechevillylarue.fr

Rachid Bouali est un conteur libre. Qu’il raconte Le jour où sa mère a rencontré John Wayne ou son quartier avec Cité Babel, il sait mieux que personne faire souffler les vents de l’épopée dans ses récits.

Derrière les chiffres qu’on nous donne dans les médias et qui nous assomment, il y a des individus et des histoires singulières. Ce sont ces histoires que Rachid Bouali a voulu raconter, celles de migrants, de passeurs, d’habitants de villes qui ont vu se construire un camp de réfugiés devant chez eux… En compagnie du saxophoniste Nicolas Ducron, le conteur redonne à chacun d’entre eux ce petit bout d’humanité qui leur est trop souvent volé.

 

Looking for Shakespeare

102 avenue du Général de Gaulle — Chevilly-Larue
www.theatrechevillylarue.fr

Entrez dans le mystère de la vie de Shakespeare ; laissez-vous embarquer par des bonimenteurs de haut vol qui entremêleront avec délice le vrai et le faux.

Le 23 avril 1616, à 52 ans, Shakespeare mourait d’une indigestion au mariage de salle, alors qu’il venait de prendre sa retraite. Aujourd’hui, 400 plus tard, alors qu’il est l’auteur le plus joué au monde, sa vie demeure un terrain de suppositions laissant libre cours à toutes les inventions : nous vous promettons que ce soir vous sera racontée la vérité et pas seulement la vérité sur ce qui s’est vraiment passé.
Une soirée unique concoctée par l’Agence de Voyages Imaginaires et deux conteurs allumés.

 

Conteurs sur les ondes

102 avenue du Général de Gaulle – Chevilly-Larue
www.theatrechevillylarue.fr

> Écouter le teaser <
Vous êtes confortablement installés dans votre fauteuil, la scène du Théâtre se transforme en studio radio, les paroles s’envolent dans les airs, le voyage peut commencer !

Onze fabuleux conteurs vous convient à une expérience particulière et unique. Ici, en direct du théâtre et ailleurs sur les ondes, vous embarquez aux côtés d’Ulysse, disparaissez dans le ventre de la baleine, surgissez au beau milieu de la place Tahrir. Phaune Radio vous ouvre les portes de son cabinet de curiosités sonores et Pépito Matéo prend les commandes : erreurs d’aiguillage et dérives spatio-temporelles garanties. Une soirée qui se déplie comme un écho jusqu’au pied des Cévennes sur les ondes de Radio Escapades.

 

Café Ulysse

Parvis du Théâtre – 102 avenue du Général de Gaulle — Chevilly-Larue
www.theatrechevillylarue.fr

Une création librement inspirée de l’Odyssée et de récits contemporains, pour une équipe polyglotte et un transistor, le tout accompagné d’un thé ou d’un café.
Imaginez un café ambulant posé au cœur de la ville. Imaginez l’odeur de l’arabica en guise de décor au voyage de l’Odyssée… Imaginez et entendez ces langues… Elles vous invitent à entrer dans la grande et la petite histoire d’Ulysse et de ses compagnons de route. La parole est à ceux qui le croisent ou l’accompagnent. Chacun portant au fond du cœur ce désir d’une maison refuge, d’une maison patrie, d’une maison bâtie autour d’une langue et
de souvenirs partagés. Une histoire d’errances, de départs et de retours, à suivre en un ou plusieurs épisodes.

Spectacle présenté en français, arabe, néerlandais et langue des signes.

 

 

Le roi des rats

102 avenue du Général de Gaulle — Chevilly-Larue
www.theatrechevillylarue.fr

Quand Annabelle Sergent s’empare d’une histoire comme Blanche Neige, le Petit Poucet ou encore ici le Joueur de Flûte de Hamelin, son énergie et sa truculence décoiffent toutes les têtes, petites et grandes.

Hamelin 1284. Souvenez-vous de cette énigmatique légende d’un joueur de flûte qui ensorcela les enfants et les rats de la ville. New Hamelin, longtemps plus tard. Dans les égouts d’une étrange rue de cette étrange ville, se trouve la flûte qui sommeille. Elle attend un nouveau maître. Dans les maisons de cette étrange ville, deux enfants Joss et Mily. Ils sont les seuls à voir grandir l’ombre.

 

 

Nanukuluk, l’enfant sauvage

Entre le monde animal et le monde humain, il y a l’enfant sauvage. Aux côtés du petit Nanukuluk, Mélancolie Motte nous accompagne au coeur du grand nord merveilleux et fantastique des contes Inuits.

Sur la banquise, à l’intérieur d’une maison d’hiver, un bébé pleure… Il vient de naître et réclame un prénom. Les parents décident de nommer l’enfant, Nanukuluk, Petit Ours ! Mais dehors, l’Ourse a repéré l’odeur du bébé. Elle attend l’enfant…
« Dans ce monde imaginaire où la douceur se heurte à la douleur, Nanukuluk a trouvé en Mélancolie Motte l’interprète idéale de ses sentiments. Dans une mise en scène d’Alberto Garcia Sanchez, ce conte inspiré du film L’enfant qui voulait être un ours, a transporté la salle dans un autre univers. »
La Charente Libre

— Tout au long du samedi, Le Bar à son du Zèbre et la Mouette pour se désaltérer en histoires —

À 13h30, un atelier conte parents-enfants sur réservation.

Pour les scolaires
Classe Conte | 2, 4 et 5 février
à la médiathèque de Chevilly-Larue

À découvrir également le 6 février :
La voyageuse

Le Samedi qui Conte quésako ?
C’est un samedi particulier à Chevilly-Larue, l’occasion de faire le plein d’histoires et prendre le large en compagnie d’artistes inventifs et talentueux.

Théâtre André Malraux
102 Avenue du Général de Gaulle
94550 Chevilly-Larue
Pour vous y rendre

 

La voyageuse

Après Vy, Molière Jeune Public, la conteuse funambule reprend le fil de ces histoires qui relient les mères et leurs filles. Une histoire de cadeaux. De ceux que l’on fait pour la fête des mères. De ceux que les mères font à leurs enfants, en leur transmettant ce qu’elles ont de plus précieux.

« Il y a bien longtemps, une photo dans un journal m’avait marquée : une femme posait fièrement à côté d’un cactus immense. Ce cactus, expliquait-elle, était un cadeau qu’elle avait reçu de sa fille alors âgée de 8 ans, pour la fête des mères. À l’époque, le cactus mesurait à peine 5 cm. Cette femme n’expliquait cette transformation que par son amour et son attention quotidienne. Il y a deux ans, ma fille m’a offert pour la fête des mères, un petit carnet recouvert d’un tissu vert à fleurs qu’elle avait conçu dans le plus grand secret à l’école. Par un poème, elle m’y invitait chaudement à y écrire mon prochain spectacle. La Voyageuse est donc une espèce de cactus ». Michèle Nguyen

— Tout au long du samedi, Le Bar à son du Zèbre et la Mouette pour se désaltérer en histoires —

À 13h30, un atelier conte parents-enfants sur réservation.

À découvrir également le 6 février :
Nanukuluk

Le Samedi qui Conte quésako ?
C’est un samedi particulier à Chevilly-Larue, l’occasion de faire le plein d’histoires et prendre le large en compagnie d’artistes inventifs et talentueux.

Théâtre André Malraux
102 Avenue du Général de Gaulle
94550 Chevilly-Larue
Pour vous y rendre

 

Paradoxal

Il paraît que nous passons un tiers de notre vie à dormir. Plus précisément un tiers de notre vie dans notre lit. Car dormir est une autre paire de manches. Bienvenue en zone fragile, à la frontière entre rêve et réalité.

Dans Paradoxal, épisode 2 de la série paranormale imaginée par Marien Tillet, le personnage central est une jeune journaliste qui se découvre rêveuse lucide : non seulement elle est consciente de ses rêves, mais elle peut les orienter à volonté. Jusqu’au jour, où, à son grand désespoir, la machine se bloque…
Qu’est-ce que dormir veut dire ? Voilà ce que le conteur expérimente avec nous spectateurs. Une expérience polymorphe, où Marien Tillet joue la métamorphose : de raconteur à mentaliste puis soliste avec bouteilles plastiques, il défie et manipule notre réalité pour mieux nous faire douter !

— Restauration entre les deux spectacles —

Le Samedi qui Conte quésako ?
C’est un samedi particulier à Chevilly-Larue, l’occasion de faire le plein d’histoires et prendre le large en compagnie d’artistes inventifs et talentueux.
Télécharger le programme

À découvrir également le 2 avril :
Robinson TTC

Théâtre André Malraux
102 Avenue du Général de Gaulle
94550 Chevilly-Larue
Pour vous y rendre

 

Looking for Alceste

Plongeon intime dans le théâtre de Molière ou enquête contemporaine et politique, Nicolas Bonneau, tour à tour, diseur, conteur et acteur, est un explorateur des temps modernes.

« En 1996, Al Pacino réalise Looking for Richard. Il nous transmet sa passion pour ce rôle et nous entraîne dans les coulisses d’un processus de travail. Avec ce projet, j’ai voulu faire mon « Looking for » à moi, mon enquête sur un personnage emblématique du théâtre français : le Misanthrope. Que nous disent Molière et Alceste sur les individus que nous sommes et nos modes de vie en société ? Qui et comment seraient les Misanthropes d’aujourd’hui ? Ce projet, c’est pour moi l’occasion d’explorer les formes et les figures de la misanthropie, c’est aussi l’histoire de mon vagabondage dans cette recherche. » Nicolas Bonneau

Théâtre André Malraux
102 Avenue du Général de Gaulle
94550 Chevilly-Larue
Pour vous y rendre

 

Les conteurs font leur nuit blanche

À Chevilly-Larue, la nuit du 3 octobre sera arctique, lumineuse et rayonnante ! Une soirée événement avec onze grands conteurs et conteuses ; une soirée allumée pour faire danser les ours, les étoiles polaires et les aurores boréales.

Ces onze affabulateurs sont de ceux qui savent fabriquer des mondes, de ceux qui réveillent les montagnes et les cités assoupies. La langue sur leur 31, ils nous préparent une nocturne unique, les histoires en étendard. À suivre en plusieurs parties, un florilège de leurs meilleurs récits en solo. The place to be, comme on dit…

— Restauration sur place (plat chaud et dessert) et réservation obligatoire —

Lieu
Théâtre André Malraux
102 Avenue du Général de Gaulle
94550 Chevilly-Larue
Pour vous y rendre